La confiance des entreprises se détériore, un double creux est de plus en plus probable

La confiance des entreprises se détériore, un double creux est de plus en plus probable


La détérioration de la confiance des entreprises et les nouvelles mesures restrictives font craindre une récession à double creux en France.

En France, l’indicateur du climat des affaires de l’institut statistique INSEE est tombé à 90 en octobre, après avoir atteint 92 en septembre. Le mois d’octobre marque donc la fin du rebond de l’indicateur, amorcé depuis qu’il avait atteint son point bas de 53 en avril lors du verrouillage.

L’indice PMI de l’activité en France confirme cette tendance, en tombant à nouveau à 47,3 en octobre, après 48,5 en septembre, son plus bas niveau depuis cinq mois.

La baisse du climat des affaires s’observe aussi bien dans l’industrie que dans les secteurs des services et du commerce de détail, mais elle est beaucoup plus marquée dans le secteur des services, où l’indicateur du climat des affaires a baissé de plus de cinq points en un mois. L’indice PMI du secteur des services est encore plus en retrait (46,5 après 47,5 en septembre), tandis que celui du secteur manufacturier reste supérieur à 50 (51 contre 53,3 en septembre). Il existe donc, comme dans le reste de l’Europe, une réelle disparité entre le secteur manufacturier et celui des services, ce dernier souffrant davantage des conséquences de la pandémie.

Enfin, l’indicateur du climat de l’emploi en France se dégrade également et a atteint 89, soit trois points de moins que son niveau de septembre (92). Les perspectives d’emploi restent bien en deçà de leur niveau d’avant la crise (105).

Risque de double creux

La détérioration du climat des affaires et des indicateurs PMI en France est principalement due à l’impact économique très négatif de l’embrasement de la pandémie et aux nouvelles mesures restrictives prises progressivement ces dernières semaines pour freiner la propagation du coronavirus. Il faut cependant noter que les indices ne prennent pas en compte toutes ces nouvelles restrictions car les enquêtes se sont étalées sur la première partie du mois d’octobre (et jusqu’aux 19 et 22 pour le climat des affaires et l’indice PMI, respectivement).

Source : Think.ing.com

Aucun commentaire

Ajoutez votre commentaire