La France va maintenir une allocation de chômage partielle jusqu’à l’été prochain

La France va maintenir une allocation de chômage partielle jusqu’à l’été prochain


Le 10 septembre dernier, à Paris, la ministre française du travail, Elisabeth Borne, a annoncé jeudi que le gouvernement maintiendra jusqu’à l’été prochain l’allocation de chômage partiel de longue durée, qui couvre 84% du salaire net du travailleur, afin de soutenir l’économie et toutes les entreprises du pays qui sont actuellement en difficultés.

Un dispositif gouvernemental de soutien dédié aux entreprises

Ce régime approuvé en juillet permet, lorsque l’activité d’une entreprise chute de manière significative, de réduire le temps de travail de son personnel de six à 24 mois, en utilisant le reste de la journée pour des tâches de formation ou d’éducation, « afin que l’entreprise maintienne les emplois tout en renforçant ses capacités à s’améliorer après la crise », a déclaré Mme Borne.

La négociation de ces accords avec les entreprises en difficulté se poursuivra jusqu’à l’été 2021, l’État conservant les salaires des travailleurs mais les employeurs devront tout de même assumer une partie du dispositif et ainsi contribuer à hauteur de 15 %, a-t-elle déclaré.

Un seul objectif, la lutte contre l’impact du chômage

La ministre a invité les entreprises « à utiliser cette mesure », mesure qu’elle a qualifiée d' »innovante ». L’objectif est d’éviter une hausse du chômage déclenchée par la crise sanitaire du Covid-19.