Iziwork révolutionne le marché de l’emploi temporaire

Iziwork révolutionne le marché de l’emploi temporaire

La start-up française iziwork, créatrice d’une plateforme pour améliorer l’emploi temporaire, a obtenu un financement de plus de 35 Millions d’euros de Cathay Innovation et de Bpifrance. Créée il y a tout juste deux ans, la plateforme a récolté 56 millions d’euros à ce jour. Les capitaux frais serviront à l’expansion en France et à l’étranger, ainsi qu’au doublement de l’équipe de recherche et développement.

L’avenir des agences d’emploi

Pourquoi tant de financement et pourquoi une équipe de recherche et développement aussi importante pour une plateforme d’emplois ? Eh bien, la plateforme fait bien plus que mettre des travailleurs en relation avec un employeur. Ses caractéristiques et ses services s’impliquent dans toutes sortes de technologies : celles des ressources humaines, de la finance, de l’éducation et même les technologies de la santé.

L’entreprise parisienne dit avoir voulu réinventer l’agence pour l’emploi, en partant de zéro, de l’intégration (qui prend deux minutes sur une application pour smartphone), à la gestion du personnel et au recrutement. Les nouveaux postes sont pourvus en quatre heures (du moins 95 % d’entre eux), grâce à un système basé sur l’Intelligence Artificielle qui recommande le meilleur profil pour chaque mission et vice versa. Au-delà, la gestion administrative est entièrement automatisée, des feuilles de temps à la paie pour un gain de temps et de praticité incomparables.

Travailler plus et mieux

Les employés temporaires ont accès à des avantages qu’ils ne pourraient pas obtenir autrement, notamment des dépôts instantanés, un compte épargne temps, des formations professionnelles personnalisées, un apprentissage en ligne ou encore une téléconsultation médicale.

Et ça marche. Iziwork a vu le nombre de ses utilisateurs en mission quadrupler entre avril et décembre 2020. Au total, la plateforme a été utilisée par plus de 800 000 candidats et 2 000 entreprises clientes en France mais aussi en Italie.

« Dans un contexte de crise économique et d’aggravation du chômage dans le monde entier, il est plus que jamais impératif de réinventer notre accès à l’emploi, notamment pour les travailleurs les moins qualifiés », déclare le co-fondateur Mehdi Tahri. « Grâce à l’innovation technologique, nous avons une occasion unique d’offrir à la fois plus de travail en rendant l’accès à l’emploi plus fluide, mais aussi de meilleures conditions de travail pour les travailleurs temporaires ».