Horizon 2019 : 800 postes à supprimer à Pole emploi

Horizon 2019 : 800 postes à supprimer à Pole emploi

Grande fut la surprise des employés de Pôle Emploi à la présentation du budget 2019. En effet, l’Etat, sous couvert d’une meilleure productivité, a annoncé la suppression de 800 postes à Pôle Emploi. À la présentation des budgets de fonctionnement des différents ministères, celui de l’emploi a subi un recul de 2 milliards d’euros par rapport à l’an dernier. Cette restriction a eu pour conséquence de réduire les travailleurs publics et notamment celui de Pôle Emploi. En effet, compte tenu de la situation, ce service public en charge de l’accompagnement des sans-emplois, devrait réduire l’équivalent de 800 postes. Une situation désastreuse pour Pôle Emploi qui avait déjà vécu des difficultés à accompagner les demandeurs d’emploi pour cette année 2018. Pour cause, cette situation fait suite à une demande du ministre du Travail à ce que l’organisme en charge d’assister les demandeurs de travail, à rechercher une « méthodologie robuste » pour améliorer la productivité de Pôle Emploi. Pourtant, la réalité sur terrain est catastrophique. La baisse des dotations en 2018 avait déjà bousculé les conditions de travail des agents et assistants aux services de Pôle Emploi. En effet, certains agents vivaient le stress de tous les jours sur les obligations de performance et de résultat pour les personnes prises en charge. Le constat a mis la lumière sur des conditions de travail inimaginables. En effet, un agent Pôle Emploi pouvait prendre en charge jusqu’à 300 dossiers de demandeur d’emploi journalièrement avec des obligations de réussite. Aujourd’hui avec la réduction drastique du budget de fonctionnement, Pôle Emploi doit relever un challenge des plus corsés avec une obligation de faire mieux avec moins de ressources et de main d’œuvre.